• Chimie et Alchimie

« L’Alchimie fut proscrite avec les Arts Secrets; elle devint Maudite comme eux et se renferma dès lors dans le Mystère des fraternités occultes et hermétiques. Les Gnostiques, les Templiers, les Alchimistes, les Rose-Croix, conservèrent, transmirent l’Alchimie au travers du Moyen-âge, jusqu’aux époques modernes. Et aujourd’hui, parallèlement aux autres branches de l’Hermétisme, mieux encore peut-être, l’Alchimie renaît; d’allure très scientifique, elle conquiert les meilleurs esprits.

Les faits expérimentaux le confi rment. Tiffereau, Strindberg, Emmens, Brice, fabriquent de l’or. La Néo-Alchimie se constitue auprès de la traditionnelle Alchimie, prête à se confondre enfin en elle. Esquissons donc l’ensemble de la Spagyrie; voyons ce qu’est le Grand-Œuvre, la Pierre Philosophale, posons-en les conclusions pratiques... »

François Jolivet Castelot était membre des Rose-Croix. Entre 1896 et 1935, il avait fait paraître des traités d’hermétisme, d’alchimie et de spagyrie. Cependant, il se prétendait archimiste et non alchimiste, c’est-à-dire qu’il se proposait de réussir la transmutation par les voies de la chimie orthodoxe. Nous avons ajouté à Chimie & Alchimie un petit opuscule intitulé Le Grand Œuvre Alchimique qui présente le point de vue de F. J. Castelot sur l’Alchimie.


5.5" x 8.5" (13.97 x 21.59 cm)
Unicursal, 170 pages
ISBN-13: 978-2898060007
ISBN-10: 2898060003

Chimie et Alchimie

Étude d’hyperchimie suivie du Grand Œuvre Alchimique

  • Disponibilité : En stock
  • $17.95